Vous crevez d'envie de ressembler aux Poolettes ? Vous portez déjà des mocassins, des jupes écossaises, des vestes Saint James (ou autrichiennes, le folklore vous va très bien aussi ), vous adorez Figaret, vous vendriez (presque) votre corps pour un carré Hermès ?
Alors, alors, ce billet est un peu le vôtre. Parce que si vous voulez être aussi belles que nous, avoir autant la classe, et vous la péter avec votre merveilleuse famille, il va falloir looker les mouflets. Ne nous méprenons pas, le style poolestesque, quoiqu'intemporel, n'en reste pas moins ultra pointu et à manier avec prudence et expertise.

* Match 1 : Start rite Vs baskets Diego (le pote à Dora, pour les incultes)

Du cuir, du cuir, toujours du cuir (pour les chaussures attention hein - je crains les requêtes Google vicieuses !), choisissez Start rite, le must de la chaussure anglaise, mais attention uniquement les modèles classiques et unis. Le vernis est autorisé. On pourra à la rigueur tolérer, dans un esprit sportswear, des Converse ou une petite paire de Bensimon, mais attention aux dérapages ! Danger de mauvaise éducation à ne pas perdre de vue !!! Ne perdez pas de vue que le marché noir de la Start rite est assez développé, profitez donc de vos petits cafés pour tater le terrain et voir si vos amies n'ont pas des paires à vous céder... Le petit plus :  usure, effet famille nombreuse garanti et du meilleur goût !

Exit, et ce direct, le synthétique, qui plus est s'il comporte une des caractéristiques suivantes : paillettes, moumoute,  effigie genre Disney ou Dora, semelle compensée, scratches, le pire étant de porter des baskets sans aller au sport... Honni soit donc la basket  rose à paillettes Barbie !


*  Match 2 :  Robe à smocks / chasuble Vs jogging

Les fringues "pratiques", fuyez les sans autre cérémonie : en général, on accorde ce qualificatif aux survets, à la taille élastiquée et sans repassage, une tenue impensable dans tout poolailler qui se respecte. Qu'ils soient en molleton, en pilou ou pire, en toile de parachute, avec des zips en bas ou non, à col camionneur ou rond, les jogging, c'est tabou, on en viendra tous à bout. On ne traine pas non plus en survet le ouikaine, c'est formellement interdit et surtout très laid. Même Lacoste, même bleu ciel ou bleu marine, vous l'oubliez direct !

Nous admettons les jeans à l'occasion, bien que cette position vestimentaire soit actuellement controversée et fasse l'objet de débats passionnants et passionnés ici.

Globalement, nous préfèrerons les robes. Bien évidemment la traditionnelle robe à smocks est toujours d'actualité et tient le haut de l'affiche, dans sa version hiver comme été, écossaise, liberty ou unie en piqué de coton elle reste  plébiscitée par les Poolettes. Si vous avez la chance de savoir smocker, lâchez vous, vous aurez des tonnes de copines à tous les cafés tellement la robe à smocks c'est de la balle !

Cependant, dans un souci d'évolution et de modernisation, le Poolailler suggère également d'investir dans des petites robes chasubles, en flanelle ou velours, elles seront également très comme il faut et sauront s'assortir parfaitement à un look BCBG.

N'oubliez cependant pas de privilégier des couleurs sobres, cependant si vous êtes une indécrottable originale, vous pouvez oser le framboise, à manier avec précaution cependant en l'assortissant impérativement avec du chocolat ou du gris anthracite. Le violet est à proscrire, ainsi que les paillettes, plumes et autres moumoutes dont la vulgarité n'est plus à prouver.


* Match 3 : Manteau anglais Vs anorak façon sports d'hiver


C'est un peu le même principe que pour les chaussures. Ce qui est pour le sport reste au sport, et en ville on portera impérativement des manteaux anglais. Le duffle coat ou le kabig seront tolérés, pour leur esprit country et bord de mer à la dimension toujours très chic.

L'anorak rose bonbon à capuche moumoute des Totally Spices restera donc bien planqué en prévision des vacances de février, avec le coupe vent du 25ème marathon de Machault sponsorisé par le Crédit Agricole. Vous ferez péter le manteau anglais en drap de laine, le must étant le double boutonnage, martingale/col/rabats des poches en velours ras dans une teinte légèrement plus soutenue.

N'hésitez pas à accessoiriser avec un petit béguin du dernier chic, ou une cagoule DD volantée.


PS :  Veuillez excuser le manque crucial de photos, mon APN étant en plein divorce avec le PC, il refuse juste de lui restituer ce qu'il a dans le ventre...