Aujourd'hui, mon petit garçon, mon ange égaré parmi les hommes, mon étoile au firmament, le soleil de ma vie a une année de plus...
4 ans mon poupounet...
4 ans de couches* et de pipis* intempestifs, 4 ans de colères masculines, de roulage par terre, de pleurs gnangnans et de refus de bouffer* des fruits*, de pantalons troués, de délires scatologiques*, de ruses de sioux à la sortie de l'école pour ne pas croiser ta maîtresse*, de pains balancés à tes soeurs et de séjours aux urgences (au choix, rayez la mention inutile - nous on les garde toutes- : ingestion de Ph de piscine - vaporisation d'eau de javel dans les yeux - suçage* de pastille de lave vaisselle - autres).

4 ans que tu m'as fait ce merveilleux cadeau d'être une mère de garçon accomplie, rôle dans lequel je resplendis chaque jour davantage...

Bientôt, tu voudras sortir le soir, aller te foutre* une petite binouze dans le gosier, tu voudras porter des pulls roses et une grande mèche balayante, tu choperas des nanas, tu fumeras en cachette et tu emmerderas le système, je suis émerveillée d'avance...

Continue, mon doux, mon beau, mon merveilleux amour, à nous apporter chaque jour ta petite pierre nécessaire à l'édification de notre Bonheur...

Demain, si vous le voulez bien, nous poursuivrons sur notre lancée dans la thématique Anniversaire, et nous parlerons du mien, ça sera très certainement passionnant, ne rate cet épisode sous aucun prétexte. Il y aura du Bottin Mondain, de la chevalière, de la bouche en cul de poule, tout ce que tu aimes.

.
* Mots pouvant attirer des paires verts* ou autres prédateurs* sexuels* sur ce blog, l'astérisque étant destinée à tromper les moteurs de recherche (maintenant, on ne sait pas si ça marche).

Edit du 07/01 : On va enlever les astérisques, et tenter la fôte, le poolailler est en effet en pole position pour la recherche Google "blog vieille femme bcbg perverse".

Nan mého...